HUILE D’ORCHIDÉE

HUILE D’ORCHIDÉE 

Cette huile de parfum aux fragrances florales/fruitées avec des notes discrètes d’épices (cannelle) est envoûtante et séductrice. Cette senteur florale et suave, plutôt féminine, peut s’assembler dans des mélanges surprenant tels que lAmbre, le Santal , le Musc Blanc ou encore avec notre huile « Cigar » pour en obtenir une odeur plus masculine, orientale et boisée, qui sera adoucie par l’orchidée. L’huile d’orchidée reste cependant une senteur très florale et quelque peu gourmande. 

Retrouvez ces mêmes huiles ( AMBRE, SANTAL, MUSC BLANC, CIGAR) en vente sur notre site. 

ORCHIDÉES

EXCLUSIVITÉ www.encens-naturels.com

15,00 €
TTC
Modèls
Quantité

ORIGINES:

Avec plus de 25.000 espèces, les orchidées offrent une profusion de couleurs pour la décoration, mais aussi de parfums. Rares en Europe voilà quelques siècles, elles sont devenues accessibles à tous et d’un entretien facile. 

L’orchidée est une plante vivace de la famille des « Monocotylédones ». On dit des fleurs orchidée qu’elles sont zygomorphes, c’est-à-dire qu’elles sont symétriques par rapport à un axe. En France, les orchidées sont des plantes herbacées. Néanmoins, on trouve dans les régions tropicales des orchidées qui sont des lianes, ou encore des épiphytes (des plantes qui poussent sur d’autres plantes). Les orchidées présentent une multitude infinie de couleurs voyantes

Les orchidées sont de belles fleurs exotiques qui, pour se reproduire, utilisent d'incroyables artifices. C'est sans doute ce qui les rend si fascinantes ! Méconnues, elles restent toutefois dans les esprits des fleurs belles et exceptionnelles, mais inaccessibles, coûteuses, fragiles et éphémères, ce qui n'est forcément vrai de nos jours.

Dans cette importante famille de plantes les modes de vie diffèrent beaucoup des autres végétaux. Tout chez l'orchidée est original : sa floraison, son habitat, ses astuces pour survivre et se reproduire, aux dépens de ses hôtes involontaires.

L’orchidée, plante complexe et merveille de la nature: 

Les orchidées tropicales, en règle générale, ne plongent pas leurs racines dans la terre mais poussent sur les arbres le plus près possible de leur cime. Leurs graines sont assez légères pour que le vent puisse les emporter, une seule capsule séminale pouvant en compter en moyenne 100.000, parfois plusieurs millions de graines microscopiques.

Ces semences sont dépourvues d'albumen, c'est-à-dire qu'elles ne possèdent pas de réserves de substances nutritives, si bien que pour germer, elles dépendent de certaines espèces de champignons leur procurant les hydrates de carbone indispensables à leur croissance.

Les orchidées tropicales n'ont pas « grimpé » aux arbres par hasard. La nécessité les a forcées à s'adapter à une vie dépourvue de terre car elles ont avant tout besoin de la lumière du soleil qui est rarissime au sol dans les forêts tropicales à cause de la densité du feuillage.

Les « épiphytes », c'est ainsi qu'on les nomme (du grec : « ce qui pousse par-dessus ») ne sont pas pour autant des parasites mais se contentent de l'utiliser comme hôte. Elles s'abreuvent directement dans l’air saturé d'eau et se nourrissent des substances apportées par le vent ou des gouttes de pluie.

Comme les orchidées n'ont pas accès à la terre nourricière, elles survivent grâce à des racines aériennes. Les tissus vivants internes y puisent l'eau dont la plante a besoin. Une partie de cette eau, ou des substances nutritives, est alors stockée dans des « pseudobulbes » c'est-à-dire par des tiges réservoirs en forme de bulbes recouvertes d'une membrane. Grâce à cette dernière, ces petites citernes vitales sont à la fois à l'abri du vent, donc d'une trop rapide évaporation, ainsi que des rayons desséchants du soleil tropical. 

Il existe une cinquantaine de variétés d’orchidées qui ne ressemblent pas à leurs cousines vivant dans les arbres tropicaux. Ces plantes disposent en effet de racines qui se développent dans la terre et on peut en trouver dans certaines forêts françaises.

C'est une évidence, les fleurs d’orchidées sont parmi les plus subtiles créations de la nature. Aucune autre famille de plantes ne présente une telle multiplicité de formes, de couleurs et même d’odeurs. 

Et pourtant, dans chaque fleur, on retrouve toujours le même modèle : trois pétales et trois sépales. L'un des pétales est plus grand, plus coloré que les autres et d'une forme particulière : c'est le labelle, fait pour attirer l'attention de l'insecte butineur et le faire plonger au cœur de la fleur.

La pollinisation

C'est là, en effet, que se trouve le gynostème, un organe complexe que les orchidées sont seules à posséder et qui réunit les organes reproducteurs mâle et femelle (étamines et stigmates)de la plante. Le pollen mâle s'y agglutine en masses compactes et gluantes (les pollinies) qui adhèrent aux poils des insectes et au bec des oiseaux-mouches. Lorsque l'insecte ou le volatile visitera une autre fleur, il déposera les pollinies sur son stigmate. Un procédé astucieux !

PETITE HISTOIRE

La première orchidée tropicale a fleuri en Europe en 1732, dans l'appartement londonien d'un certain Collinson, dont il avait rapporté des Bahamas, un an plus tôt, le tubercule desséché. Une folie ne tarda pas alors à se développer dans toute la capitale anglaise, des horticulteurs ayant envoyé un peu partout dans le monde quelques botanistes curieux. Infatigables, ces nouveaux aventuriers arpentèrent les jungles d'Asie du Sud-Est, les forêts vierges brésiliennes, celles des Andes, les montagnes mexicaines et les vallées de la chaîne de l’Himalaya à la recherche de nouvelles raretés. 

Leur beauté exotique explique alors en partie leur grande valeur aux yeux du public, quoique certaines d'entre elles soient si discrètes qu'elles se distinguent à peine dans un foisonnement de roses, d'iris ou de mufliers.

VERTUS DE L’ORCHIDÉE 

L’orchidée recèle de nombreux principes actifs comme les glucides (qui adoucissent la peau), des polyphénols et des flavonoïdes (qui protègent des radicaux libres), des minéraux comme le zinc, magnésium, le calcium (qui nourrissent la peau). L’orchidée est utilisée dans de nombreux soins cosmétiques. 

SYMBOLIQUE 

Chaque fleur, mais principalement l’orchidée entretient une relation particulière avec les émotions, séduction, sensualité, mais aussi fécondation. Il faut savoir que les 55 ans de mariage sont symbolisés par l’orchidée. Chaque couleur de l’orchidée a sa signification en langage des fleurs. L’orchidée blanche exprime un amour pur et idéalisé. La rouge exprime un désir d’amour. La jaune exprime avec érotisme, la chaleur de l’amour. Quant à l’orchidée rose, elle représente la sensualité à l’état pur.

L’ORCHIDÉE EN PARFUMERIE

Fleur d’exception, voire d’excellence, l’orchidée offre une multitude de variétés, de couleurs et de senteurs. L’orchidée est très prisée par les parfumeurs, de par ses nombreuses fragrances.

FRAGRANCES MULTIPLES

Grâce au nombre important de variétés d’orchidées  elle offre une très large palette de senteurs olfactives… Vanillée pour la plupart, l’orchidée dégage également des senteurs d’anis, d’aubépine, de café, de cannelle, de miel, de narcisse, de jacinthe ou encore de musc. Certaines orchidées exhalent le parfum du citron, d'autres celui de la cannelle, de la girofle ou du poivre. D'autres ont l'odeur capiteuse du lilas ou le doux parfum de la violette.

On retrouvera l’orchidée principalement dans des parfums ultras féminins. On pourra aussi découvrir l’orchidée dans des parfums plus orientaux se mariant très bien avec l’Ambre ou le Santal par exemple. 

l’orchidée apporte une touche florale délicate et suave. On retrouvera l’orchidée dans des essences florales-fruitées comme c’est le cas dans l’huile d’Orchidée que nous vous proposons ici.

EXCLUSIVITÉ www.encens-naturels.com

Flacon en verre avec "roll on" (petite bille permettant l'application du parfum)